New York city, baby !

Posted by admin on sept 7, 2009 in Tour du monde |

Du 3 au 6 septembre : nous voici à New York City, la ville qui ne dort jamais paraît-il, appelée également la grosse pomme (Big Apple). Récit de nos aventures new-yorkaises.

New York depuis l'Empire State BuildingTout d’abord retour à Boston ! Nous prenons place à bord de notre car low-cost pour rallier New York. A 9€ le trajet, nous nous retrouvons dans un car flambant neuf à étage et les places au-dessus du chauffeur sont libres. A nous les joies des routes américaines grandeur nature ! Résultat : c’est vert, c’est très vert. On a de la forêt pendant tout le trajet. Les autoroutes son larges : minimum 2×3 voies, mais elles sont dans un état moyen. Le déjeuner sommaire englouti à bord s’amusait à faire du yoyo dans nos ventres. Enfin bref, merci Megabus, c’est pas cher, de qualité et ça amène loin. Tout ça pour dire que 4h30 plus tard les premiers gratte-ciels de New York apparaissent devant nous. Les premiers yellow cab emplissent la chaussée. Les premiers signes d’impatience (de visiter) se font sentir.

Dépotés à l’angle de la 7ème avenue et 28ème rue, lourds de nos gros sac à dos, nous hélons un des fameux taxi jaunes. Au seul signe de la main, notre coursier se gare à nos pieds : direction l’angle de la 3ème avenue et 47ème rue. Nous voilà arrivé à l’auberge de jeunesse YMCA Vanderbilt. Bonne surprise : nous prenons possession d’une chambre pour 2 personnes. Pas de dortoir ! Affaires jetées dans un coin, nous courons arpenter les rues numérotées de Manhattan : les avenues transpercent New York du nord au sud, quant aux rues, elles vont d’est en ouest. Pour vous mettre dans l’ambiance fofolle de cette mégalopole, imaginez des tours à s’en tordre le cou pour espérer voir leur sommet, des boulevards grouillant de voitures et de yellow cab et des trottoirs chargés d’autochtones et d’étrangers.

Première visite : nous montons au 86ème étage de l’Empire State Building (plus haut gratte ciel depuis la chute des twin towers), et ce en quelques secondes seulement (wiiiiiz font les ascenseurs !). C’est très haut et la vue est magnifique, surtout lorsque le soleil met son bonnet de nuit et file se coucher. Nous courons faire de même après une petite visite à la Chrysler Tower et avoir enfilé quelques mets dans ce genre de restaurants typiques de NYC : un grand buffet de salade, fruits, viandes, légumes en libre service dans lequel vous puisez, puis pesez puis payez avant d’engouffrer.

Statue de la libertéDès le lendemain matin, après un petit déj thé / bagle / salade de fruits (ce sera notre régime pendant tout notre séjour), nous allons au sud de Manhattan pour la seconde visite typique du touriste à NYC : les fameuses îles Liberty et Ellis qui ont la particularité d’abriter réciproquement la statue de la liberté et l’ancien service d’immigration. Loin de nous l’idée de faire un grand discours, pour résumer : il faisait très beau (pas un nuage et 28°C) et la balade en mer pour rallier ces îles fut très agréable. La statue de la liberté n’a pas bougé, et Ellis Island offre une exposition intéressante sur le traitement des immigrés depuis le XIXème siècle.

Quelques tours de métro plus tard (on se croirait dans un film : ambiance sombre, souffle chaud caressant les aisselles ruisselantes …), on traverse China Town (endroit très … chinoisant), on chope 2 plats locaux (poulet à l’ail et boeuf à la sauce d’huïtre) et on file “visiter” Ground Zero (lieu où se tenait les 2 tours ; 15 ans plutôt Bastien avait pu les observer ; un vaste trou et un grand chantier aujourd’hui) et petite promenade sur les bords de l’Hudson River (celle qui a accueillit un avion de ligne en détresse il y a peu … Souvenez vous !). Après cette randonnée (quelques kilomètres engloutis), nous optons pour le repos du guerrier.

Central ParkA nouveau jour, nouvelle quête : où trouver un maillot officiel de football américain ? Partout, mais en version King Kong … Un pyjama quoi ! La matinée est dédiée au shopping et à la visite de magasins immenses pour habiller ces demoiselles. Puis nos pas nous mènent sur la 5ème avenue et ses boutiques de luxe où Dolce & Gabana côtoient Cartier et autres noms dédiés aux bourses pleines. Un petit stop s’impose chez Disney pour se rafraîchir de la forte chaleur et retomber en enfance quelques minutes. Sur 3 étages dans un décor féérique s’exposent les peluches et autres joujoux signés Disney. Pour la pause déjeuner, on décide de comparer le McDo américain à son frère français. Le second l’emporte haut la main avec ses hamburgers plus goutus, son plus large choix et son prix plus modéré (et où sont les supersize ??? On nous aurait menti !). L’après midi se passe dans le poumon vert de la ville : Central Park. Un immense parc nivelé de plusieurs hectares bordés de building permet au citadin de se mettre au vert, voir faire de la barque, courir, respirer. Après ce bon bol d’air, retour au bercail.

Un nouveau jour se lève, nous sommes prêts dès l’aube pour rallier Harlem et partir en chasse d’une messe avec des chants Gospel. Le premier essai fut infructueux : une messe classique en anglais c’est chiant (faut le dire). Au second coup, bingo ! La Mount Moriah Baptist Church (rien à voir avec le Seigneur des Anneaux) nous a accueilli (moyennant finance et quête) avec des vibratos prenant ! Une expérience à vivre. En bonus un petit extrait enregistré : gospel.mp3. Remis de nos émotions, nous quittons Harlem pour Greenwich village : quartier résidentiel très mignon avec ses arbres sur les trottoirs et ses bourgeois pour le peupler. Time SquareAu hasard d’une rue nous tombons sur une des maisons de “Sex on the city” (pour les connaisseurs). On se nourrie de quelques mets mexicains dans un pub avant de faire une petite pause à Washington Square, parc attenant à l’université de NYC. Puis promenade dans le quartier des artistes : SoHo ; plein de petits restos qui ont l’air plus appétissants les uns que les autres. Nous terminons par Time Square et Broadway où les immeubles dégueulent de lumière projetée par d’énormes panneaux publicitaires vantant les qualités de Coca Cola, M&M’s, les super productions américaines, etc. Le chemin du retour vers notre YMCA nous mène à la Jewelery way, rue où des bijoutiers vous proposent derrière leur vitrine des diamants à plusieurs milliers de dollars.

Notre aventure New Yorkaise s’arrête ici. Philadelphie et Anastasios, notre futur hôte, nous attendent pour de nouvelles aventures. M’sieur, dame, à vot’ bon coeur ! Si vous avez aimé la visite, pensez à nos bourses. Nous acceptons virement, espèce, commentaires sur le blog, mails et coups de fil !

Voir les photos de New York (plusieurs pages !)

7 Comments

Jess
sept 7, 2009 at 9:18

Oh my God vous avez visité la ville de Sex&the City, je suis trop jalouse !
En tout cas c’est vraiment bien planifié votre voyage (la maniaque psycho rigide que je suis apprécie mdr) vous avez dû y penser un moment !

Bref, comme toujours, profitez à fond, merci pour les comptes rendus fort sympathiques et les photos qui font voyager !

Biz


 
Fibi
sept 7, 2009 at 15:34

Halala, la seul chose à dire c’est que ça donne envie !
Vous prenez les virements Paypals ?!mdr


 
Kéri
sept 7, 2009 at 21:45

Oh oui on apprécie de voir votre voyage, je dis voir parce que c’est raconté d’une façon telle qu’on s’y croirait presque :p


 
Pama
sept 8, 2009 at 9:27

Nos deux p’tits Froggies à New York City
S’amusent comme des fous et croquent la vie
Ils ont bien raison et comme dit Barak
Un voyage comme ça, alors nous…on craque !

Victor Hugo (Gospel and hamburgers memories)
please, pronounce Victo’ Iougeuou


 
Michel et Yvette
sept 8, 2009 at 19:54

Nous reprenons la lecture après qq jours d’interruption. 1ere et 2ème réactions :
- bravo pour votre sens de l’actu (française) : “Miracle sur l’Hudson” (film relatant l’hudsonnissage catastrophe” passe dans qq mn sur France 3 !
- Nous sommes stupéfaits de votre présence dans l’Est ces jours-ci. Toutes les vieilles pies (prononciation de VIP en breton) étaient à LA pour les obsèques de Bambi-le Sphinx (il parait qu’ils se ressemblent, même si l’opération du nez du Sphinx a été encore plus ratée que celle de Bambi)
Ceci étant dit, vous avez raison de croquer la pomme (enfin, vous en serez plutôt à la digestion à l’heure où vous lirez ces lignes)
Bizous, good luck, kenavo et toutes ces sortes de choses…
Michel et Yvette


 
christophe et sandrine
sept 9, 2009 at 21:05

Vos commentaires et vos photos nous font rever et vivre les instants que vous partagez! C’est vraiment super top…..

Nous suivons votre voyage grace au plaisir que vous savez nous faire partager.
Nous vous embrassons
cri et san


 
Iiberator
sept 14, 2009 at 16:42

Bravo. Lire votre périple à Nouillorc tout en écoutant le petit mp3 de Gospel… on s’y croirait !
Les photos sont magnifiques !
L’une d’elles m’épate ! Le Wash, toujours très fort en technique : Il se photographie avec sa cops, tout en gardant son appareil photo autour du coup…. pfff. épaté !


 

Reply

Copyright © 2019 (wa)wash ‘n blog All rights reserved. Theme by Laptop Geek.